top of page
Rechercher

Jahara® sur la douleur et la qualité de vie chez les personnes atteintes de fibromyalgie

Dernière mise à jour : 25 sept. 2023



Étude : Effet des soins dans l'eau Jahara® sur la douleur et la qualité de vie chez les personnes atteintes de fibromyalgie



Par : Tova Rosen

Traduction : Ofri Wade



Les soins Jahara® sont effectués dans une piscine chauffée à une température de 34 degrés. Les séances comprennent des exercices suscitant des mouvements actifs ainsi qu’une flottabilité passive. L'avantage principal de la méthode Jahara® est de créer une expansion et une relaxation. Cela permet ainsi de réduire la pression sur la colonne vertébrale et les articulations et d'améliorer la capacité naturelle du corps à adopter une bonne posture.


En flottant dans l'eau chaude, on génère une sensation de libération dans le corps et on soulage la douleur due à des blessures ou des dysfonctionnements physiques. L'eau enveloppe le corps et fournit un soutien idéal aux organes raides et douloureux. La douceur de l'eau combinée à celle des manipulation du thérapeute réduisent la gêne physique et permettent au corps de ressentir à nouveau une sensation de vitalité.

La particularité des soins Jahara®, c’est qu'il contribue également à la rééducation mentale du patient. On fait naître des sentiments d'optimisme et de bien-être dans le corps, qui lui attribuent ainsi un soutien total. L'écoute constante de la respiration et la douceur du contact de l'eau aident le patient à se libérer du traumatisme physico-mental et accélèrent le processus de rééducation médicale. Chaque séance dure 40 minutes et est effectuée individuellement selon les besoins de chaque personne.



Objectif de l'étude : Tester l’impact positif d’une série de séances de soins dans l'eau Jahara® sur la qualité de vie et le niveau de douleur chez des femmes atteintes de fibromyalgie.

Sujets de l'étude : L'étude s’est intéressée au cas de 13 femmes atteintes de fibromyalgie âgées de 28 à 57 ans.

Outils de recherche : L'étude a mobilisé deux outils de mesure permettant d’examiner la qualité de vie et le niveau de douleur. Le test de qualité de vie a été réalisé à l'aide d'un questionnaire d'auto-évaluation permettant d’évaluer la qualité de vie en lien avec la santé (SF36), tandis que le test de douleur a été effectué par le biais d’un formulaire d’évaluation subjective de la douleur (EVA).

Protocole de recherche : Après avoir reçu l'approbation médicale pour participer à l'étude, rempli un questionnaire d’entrée personnel et signé un formulaire de consentement pour participer à l’étude, les participants ont été divisés en plusieurs groupes dans quatre piscines chauffées en Israël.

Lors de la première phase de l'étude, les sujets ont été soumis à un audit pré-intervention qui a consisté à leur faire participer à 4 séances deux fois par semaine, au cours desquelles on les a placés en immersion passive dans l'eau chaude pendant 45 minutes, accompagnés d'un thérapeute. Lors de la deuxième phase de l'étude, l'intervention thérapeutique a été menée durant quatre semaines et a compris une série de 8 séances de Jahara®. Les séances ont eu lieu deux fois par semaine : l’une de ces séances hebdomadaires leur a permis d’effectuer une activité de groupe active (exercices actifs de Jahara®) pendant 45 minutes, tandis que lors de l’autre séance hebdomadaire, il était question d’une thérapie Jahara® individuelle avec flottabilité passive pendant 45 minutes. Les soins et exercices actifs ont été menés par des thérapeutes Jahara® formés pour suivre un protocole identique auprès de tous les participants.


Résultats de l'étude : Un test de variation appuyé sur des mesures répétées a permis de montrer un impact positif du protocole Jahara® sur la qualité de vie. Parmi les indices de santé physique, on note une réduction considérable de la douleur (selon la fréquence de la douleur et le degré de perturbation des activités normales) et une amélioration de la santé physique générale (selon une évaluation de l'état de santé effectuée par les patients et leurs attentes vis-à-vis de leur état de santé futur). Parmi les indices de santé mentale, on note une amélioration considérable de l'indice de vitalité (exprimant le niveau d'énergie et de fatigue des patients et mesurant les différences au niveau du bien-être subjectif) et de la santé mentale (selon les éléments relatifs à la santé mentale tels que la nervosité, le calme, la tristesse, la dépression, la joie). Le test caractérisant la variabilité de la douleur subjective a permis de révéler une amélioration marquée et une diminution considérable du niveau de douleur subjective entre la première phase d’immersion passive et la phase d’intervention employant les techniques de la thérapie Jahara®.


Discussion et conclusions : Les résultats de cette étude démontrent qu'une série de huit séances dans l'eau selon la méthode Jahara® ont un impact et améliorent des paramètres importants de la qualité de vie au quotidien des femmes souffrant de fibromyalgie. Ils soulignent également que les soins Jahara® réduisent considérablement le niveau de douleur subjective et fonctionnelle des patients atteints de fibromyalgie. Pour mieux caractériser les conclusions de cette étude, il pourra être intéressant d’effectuer des études supplémentaires impliquant un plus grand nombre de participants et des comparaisons entre la méthode Jahara® et d’autres interventions thérapeutiques.



Nous vous proposons également de lire ceci : Fibromyalgie - Comment soulager la douleur grâce à l’eau

Posts récents

Voir tout

Commentaires


Post: Blog2_Post
bottom of page